Modiste formée aux techniques traditionnelles, Isabelle Teste a d’abord consacré

son savoir-faire aux chapeaux d’exception et aux textiles nobles,
travaillant pour la haute couture, les chapeaux de cérémonie, le théâtre et l’opéra.

En 2000, elle crée ses propres chapeaux diffusés dans quelques boutiques
et grands magasins à Paris et à l’étranger. Ses chapeaux de pluie sont connus
pour leur originalité et leur humour, notamment son bob en bullpack vendu
chez Colette et le Printemps Beaubourg dans une pochette à message.

Isabelle aime sortir des codes de la mode conventionnelle et explorer les matières
inattendues ; après avoir détourné des rideaux de douche, des nappes imperméables

et divers objets de la vie courante, elle décide de dédier ses talents de couturière

à la noble cause du déchet et tout particulièrement aux sacs plastiques usagés ;

elle redonne vie et sens à ces symboles de la société d’hyper-consommation,

elle les métamorphose en chapeaux de pluie anti-déprime, en robes de défilé éthique,

en tabliers de jardiniers responsables ou en bouquets de fleurs durables.

Depuis plus de 15 ans, en recycleuse obsessionnelle, elle s’attache sans relâche à valoriser l’un des déchets les plus polluants de la planète en les sublimant avec
le même soin et la même rigueur que lorsquelle travaillait pour Dior et pour Hermes.

Chacune de ses créations est une pièce unique issue des nombreuses matières jetées
qui lui sont envoyées du monde entier par des donateurs amoureux de la nature
et respectueux de l’environnement. Chaque accessoire qu’elle crée est une promesse,

un engagement citoyen coloré pour lutter poétiquement contre le gaspillage.

Ses créations en matière secondaire sont une manière joyeuse et non moralisatrice

de changer les regards et les comportements, encourager tous les gestes respectueux

de l’environnement et promouvoir l’économie circulaire pour que le monde tourne plus rond.